vassilia.net

Le seul Forum francophone consacré à toutes les sexualités alternatives !

Découvrez nos récits

Nous sommes le lun. 19 nov. 2018, 13:22

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté : lun. 08 avr. 2013, 13:06 
Hors ligne
Administratrice
Administratrice
Avatar du membre

Enregistré le : mar. 30 nov. 2010, 10:58
Messages : 3803
Sexe et orientation sexuelle : Femme hétéro
Localisation : Jamais très loin
Citation :
Marrie Bot, L'érotisme et la sensualité chez les seniors en photos
La sensualité et l'érotisme sont souvent représentés, dans la photographie et l'art en général, par des personnes jeunes, belles selon des critères précis dictés par la société. Marrie Bot, une photographe néerlandaise, en a décidé autrement. Connue pour ses séries de photos abordant des sujets plus que tabous (le handicap mental, les rituels funéraires, pèlerinage de pénitence...) elle aborde dans sa série Timeless Love, le thème des relations entre éros et vieillesse, qui est sa première série en couleurs.

...
Image


http://www.roomantic.fr/actualites/620/ ... en-photos/" onclick="window.open(this.href);return false;
http://www.marriebot.com/" onclick="window.open(this.href);return false;


Haut
   
MessagePosté : lun. 08 avr. 2013, 20:50 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar du membre

Enregistré le : lun. 06 déc. 2010, 01:45
Messages : 7318
Sexe et orientation sexuelle : Hétéro
Localisation : Les Yvelines
voila des photos qui risquent de faire grincer des dents tant les seniors
sont censés ne plus avoir de libido. :roll:

J'applaudis des deux mains cette photographe qui ose..... :clap:

Et puis d'abord? A partir de quel âge est-on censé ne plus avoir de désir? Non, parce que j'ai rien prévu de différent pour les 40 prochaines années. :mdr2: :mdr2:

_________________
"Vaut mieux rater un baiser que baiser un raté".


Haut
   
MessagePosté : mer. 19 juin 2013, 13:23 
Hors ligne
Modératrice
Modératrice
Avatar du membre

Enregistré le : dim. 04 déc. 2011, 00:54
Messages : 45
Citation :
Sexualité dans les maisons de retraite: Une formation est lancée

SANTE – Elle concerne le personnel soignant...

Accepter que deux résidents s'embrassent ou frapper à la porte avant d'entrer dans une chambre: la question de l'intimité et de la sexualité des personnes âgées en institution est au coeur d'une démarche inédite de formation du personnel soignant entreprise par un groupement de maisons de retraite du Finistère.

«Quand je fais des petits bisous, c'est dans la chambre», assure Marcelle Plougoulm, 67 ans, résidente de l'espace Jacques Brel, une des trois maisons de retraite gérées par les municipalités de Guipavas et du Relecq-Kerhuon, non loin de Brest. «Il y a des gens qui sont jaloux de nous voir ensemble, c'est pour ça qu'on ne se montre pas, on ne fait jamais de baisers devant tout le monde», assure Marcelle, en serrant tendrement la main de son compagnon, Jean-Noël Michel, 70 ans.

Partant du constat de la difficulté pour une personne en maison de retraite de vivre une sexualité et une vie affective et sentimentale épanouie, le Syndicat intercommunal à vocation unique des Rives de l'Elorn (SIVU Elorn) --qui gère les trois établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) des deux municipalités-- a entrepris de faire évoluer les représentations du personnel soignant via un programme de formation.
«La sexualité n'a pas d'âge»

Celui-ci vise à poser les bases physiologiques du besoin affectif des aînés, puis à amener le personnel soignant à parler des situations qui l'ont mis mal à l'aise, explique Eric Seguin, le jeune directeur du SIVU Elorn, citant le cas d'une vieille dame qui avait demandé à pouvoir «utiliser le pommeau de douche pour autre chose que sa toilette».

«Il s'agit d'accompagner les professionnels à l'idée que la sexualité et la vie affective n'ont pas d'âge», précise Eric Seguin, qui estime que le sujet n'est généralement pas abordé «par pudeur, timidité et méconnaissance». «Quand on doit faire la toilette d'un homme c'est toujours un peu délicat, on peut tomber aussi sur des personnes qui se masturbent», témoigne Cécile Le Bescond, 38 ans, assistante de soin en gérontologie et aide médico-psychologique de l'un des établissements.

«Permettre la sexualité en institution, c'est penser l'intimité des lieux en séparant lieux privés et publics, en pensant la chambre comme un domicile, en permettant à la personne âgée d'avoir un espace où elle puisse se retrouver seule avec elle-même», assure Seguin. «C'est aussi prendre le risque de ne pas tout contrôler et laisser une place à une vie secrète de l'institution, aux portes closes et aux lumières éteintes...»

Venue mardi à la maison de retraite Georges Brassens de Guipavas pour «saluer une initiative très innovante», la ministre chargée des Personnes âgées, Michèle Delaunay, a rappelé que «le droit à la vie privée et donc à l'intimité fait partie des droits fondamentaux des personnes».
Davantage d'hommes dans les maisons de retraite

«Nous devons nous emparer de cette question des droits et libertés de manière systématique et générale et ce questionnement sera inclus dans le projet de loi qui est le mien», a-t-elle assuré, à propos du texte sur l'autonomie des seniors qui doit être présenté d'ici la fin de l'année.

La formation, suivie par une centaine de personnels et soutenue par la Fondation de France, vise aussi à sensibiliser infirmières et aide-soignantes à l'arrivée en plus grand nombre dans les maisons de retraite des hommes, issus de la génération du baby boom et qui vont connaître des gains d'espérance de vie supérieurs à ceux des femmes.

«Demain, il y aura plus d'hommes, donc la probabilité d'avoir des couples dans l'institution va progresser», assure Eric Seguin, dont les trois établissements accueillent actuellement 90% de femmes... au grand dam de certaines. «Il n'est pas question de se mettre avec eux (les hommes de la résidence, ndlr), ils sont en bien plus mauvais état que nous», regrette Marie-Josèphe Blons, 81 ans.
http://m.20minutes.fr/societe/1176397-2 ... ion-lancee" onclick="window.open(this.href);return false;


Haut
   
MessagePosté : mer. 01 nov. 2017, 10:41 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar du membre

Enregistré le : lun. 06 déc. 2010, 01:45
Messages : 7318
Sexe et orientation sexuelle : Hétéro
Localisation : Les Yvelines
Certains ne se laissent pas abattre. :D


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

_________________
"Vaut mieux rater un baiser que baiser un raté".


Haut
   
MessagePosté : lun. 19 févr. 2018, 19:20 
Hors ligne
Membre Éloquent
Membre Éloquent
Avatar du membre

Enregistré le : dim. 05 déc. 2010, 23:52
Messages : 2397
Sexe et orientation sexuelle : Femme plus ou moins hétéro
Localisation : A l'Est
https://youtu.be/wBL-2dy-jwQ" onclick="window.open(this.href);return false;

Hilarant et tellement vrai


Haut
   
MessagePosté : mer. 07 nov. 2018, 18:35 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar du membre

Enregistré le : lun. 06 déc. 2010, 01:45
Messages : 7318
Sexe et orientation sexuelle : Hétéro
Localisation : Les Yvelines
Citation :
Les clés d’une sexualité épanouie après 70 ans
[05 novembre 2014

La sexualité des seniors n’a pas grand chose à voir avec celle des trentenaires. Il est parfois nécessaire de composer avec la maladie et les modifications physiologiques liées à l’âge. Malgré tout, des partenaires qui communiquent bien peuvent parfaitement continuer à se donner mutuellement du plaisir.

Les tabous autour de la sexualité des seniors s’envolent peu à peu. Les études sur le sujet se multiplient et permettent de démonter nombre d’idées reçues. Ainsi, 26% d’hommes et 24% des femmes interrogées entre 70 et 79 ans disent avoir des relations sexuelles au moins une fois par semaine (Laumann, 2004). Une enquête datant de 1989 (Bretschneider et Mac Coy) mettait alors déjà en évidence que 63% des hommes et 30% des femmes disaient continuer à avoir des relations sexuelles. Par ailleurs, 72% des hommes et 40% des femmes se masturbaient encore, tandis que 88% des hommes et 71% des femmes avaient toujours des fantasmes sexuels et un désir sexuel intact.

Pourtant, les modifications hormonales peuvent expliquer nombre de plaintes chez les plus de 70 ans. Après le grand bouleversement de la ménopause, la situation se stabilise pour les femmes. Bien entendu, la lubrification peut être moins abondante et mettre plus longtemps à survenir. Mais l’utilisation de lubrifiants permet d’y pallier. Les sensations au moment de la pénétration peuvent aussi être diminuées, la tonicité du périnée diminuant naturellement au fil des années. Quelques séances de rééducation chez un kinésithérapeute s’avèrent alors très utiles. Chez les hommes, la diminution progressive de la testostérone se traduit par des érections moins fréquentes et moins vigoureuses. Mais là aussi, il existe des solutions.

D’autres paramètres liés à l’âge peuvent expliquer des difficultés à maintenir une vie sexuelle satisfaisante : la prise de certains traitements souvent prescrits aux seniors (diabète, hypertension, hypertrophie de la prostate) ; l’incontinence ; les rhumatismes ; le cancer…

Mais alors comment expliquer que beaucoup de couples continuent à se dire satisfaits voire comblés après 70 ans ? Quels sont leurs secrets ? Avant toute chose, une bonne hygiène de vie. Ne pas fumer, limiter la consommation d’alcool, maintenir une bonne activité physique, c’est plus important que jamais. Tout aussi primordial, le maintien de l’intimité. « Il y a deux façons de rester intimes, par le toucher et par la parole », rappelle le psychologue et sexologue Yvon Dallaire. « Ces couples épanouis au lit ont appris à communiquer de façon constructive et intelligente. Ils ne passent pas leur journée à se critiquer, 70% à 80% de leurs échanges se basent sur des choses positives. Ils se touchent aussi très souvent : dans le lit, ils sont nus pour favoriser le contact ; en regardant un film à la télé, ils sont collés l’un à l’autre et se caressent mutuellement les mains ; dans la maison, en passant l’un à côté de l’autre, ils se frôlent, se donnent des baisers. »
https://destinationsante.com/les-cles-d ... 0-ans.html

_________________
"Vaut mieux rater un baiser que baiser un raté".


Haut
   
MessagePosté : jeu. 08 nov. 2018, 09:07 
Hors ligne
Membre Prolixe
Membre Prolixe
Avatar du membre

Enregistré le : mer. 05 oct. 2011, 13:12
Messages : 612
Sexe et orientation sexuelle : travesti dans ma tête
Localisation : ouest parisien
comme quoi, ce n'est pas parce qu'on a passé un certain age qu'on n'est plus bon à rien.
reste plus qu'à convaincre le monde du travail ...


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 7 messages ] 

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Actions rapides de modération :
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com