vassilia.net

Le seul Forum francophone consacré à toutes les sexualités alternatives !

Découvrez nos récits

Nous sommes le mar. 23 juil. 2019, 17:58

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 601 messages ]  Aller à la page Précédente 137 38 39 40 41 Suivante
Auteur Message
MessagePosté : dim. 03 mars 2019, 16:00 
Hors ligne
Membre Loquace
Membre Loquace
Avatar du membre

Enregistré le : jeu. 08 sept. 2016, 18:59
Messages : 486
Sexe et orientation sexuelle : Hétéro Bi Episodique
Citation :
Tu as bien de la chance d'avoir un voisin comme cela - et réciproquement ;-)
Oui... Mais je pense aussi que la maturité de l'âge amène à mieux assumer nos déviations libidinales...

_________________
Tout est Bon dans le Cochon...


Haut
   
MessagePosté : dim. 03 mars 2019, 19:57 
Hors ligne
Membre Discret
Membre Discret

Enregistré le : lun. 25 août 2014, 03:18
Messages : 38
Sexe et orientation sexuelle : homme qui cherche
Surtout quand on prend la déviation à deux ;-)


Haut
   
MessagePosté : mar. 05 mars 2019, 12:42 
Hors ligne
Membre Discret
Membre Discret
Avatar du membre

Enregistré le : sam. 26 sept. 2015, 14:06
Messages : 29
Sexe et orientation sexuelle : bi
salut a toutes & tous
je le fais peu, mais j'aime bien me préparer comme il faut pour les belles occasions. hier soir, donc, je me suis bien apprêtée, avec de beau dessous, de beaux bijoux (un large collier entre mes seins et des bracelets) et surtout un bel anneau bien lourd autours de mes œufs. J'adore la sensation du poids qui tends le scrotum. jupe, chemisier et juchée sur des escarpins pour recevoir mon visiteur, un monsieur de 70 ans très élégant.
Nous avons rapidement commencé les préliminaires sur le canapé et il n'a pas tardé à l'enlever le haut. Attiré comme il l'était par ma poitrine, je lui ai rapidement demandé de me placer les pompes pour me tendre les tétons. Il l'a fait et nous nous sommes déshabillés. Je me suis retrouvée plus que nue, c'est à dire en bijoux, bas et talons. Les pompes qui se dressaient me furent alors retirées et sa bouche n'a pas tardé à reprendre le mouvement de succion. LA sensation était d'une puissance... Nos verges commençaient à durcir quand il m'a accroupi pour que je le prenne en bouche. Il me caressait les seins en même temps... Il s'est ensuite intéressé à entrejambe, malaxant mon anneau et commença à me doigter. J'ai toujours des appréhensions dans ces moments-là. Mais il était délicat et son doigté maitrisé. Je l'ai alors chevauché. Il me baisait les seins et me prit avec son sexe de taille modeste mais bien dur. C'était exquis, je ne débandais pas. il m'a demandé de jouir alors que je lui frottais alternativement mes seins sur sa bouche. Je me branlais et joui très vite. Il ressorti et se lâcha sur ma raie. Il n'a pas du en faire beaucoup mais j'ai trouvé hyper bon. Tout fut assez rapide, mais quel plaisir de se donner ainsi, en sachant que son partenaire prend un énorme plaisir. En vieillissant, c'est toujours aussi bon!


Haut
   
MessagePosté : jeu. 07 mars 2019, 09:37 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar du membre

Enregistré le : lun. 06 déc. 2010, 01:45
Messages : 8085
Sexe et orientation sexuelle : Hétéro
Localisation : Les Yvelines
Merci pour le récit de ce bon moment. :D

_________________
"Vaut mieux rater un baiser que baiser un raté".


Haut
   
MessagePosté : dim. 17 mars 2019, 13:50 
Hors ligne
Membre Loquace
Membre Loquace
Avatar du membre

Enregistré le : jeu. 08 sept. 2016, 18:59
Messages : 486
Sexe et orientation sexuelle : Hétéro Bi Episodique
Croustillerie de hier soir...

Nous avons eu les enfants et petits enfants à la maison pendant une bonne semaine ce qui a limité nos jeux avec mon épouse (Mondoite) et avec mon Voisin, discrétion oblige, je passe le voir hier aprèm pour prendre un café, il semble un peu en manque car de suite il me met la main au paquet en me disant que ça fait un bout qu'il n'a pas vu le mien et tout en me baissant le pantalon pour jouer avec, il me raconte une histoire abracadabrantesque qui lui serait arrivée pendant la semaine...

Invité avec deux autres gars de son boulot pour une partie de poker chez un collègue divorcé, l'ambiance est devenue rapidement égrillarde, aidée par les nombreux verres de cette célèbre boisson Ecossaise pur malt, la partie avait commencée avec des mises sonnantes et trébuchantes mais la présence d'un gars au petit salaire, un apprentis nouvelle génération, vingt ans, pas comme de notre temps, bref, l'organisateur de la partie avait proposé de passer au Streap poker, moins onéreux...

Et bien sur, une fois les premiers perdants entièrement nus, il avait proposé de miser avec des gages, chacun surenchérissant avec une proposition libidinale allant de l'offre d'un simple attouchement sexuel jusqu'à l'offre de pénétration du petit orifice, en passant par la pipe et l'anulingus, le jeune arpète était rougissant et gêné, n'ayant jamais goutté à la chose entre gars mais la boisson aidant, les histoires cochonnes et quelques attouchements sur sa verge eurent vite fait de le décoincer...

Le principe du jeu était simple, plus tes cartes semblaient bonnes, plus tu misais des choses cochonnes à faire au gagnant de la partie ou réciproquement, le jeune apprentis ne misait pas beaucoup et se "couchait" la plus part du temps, comme on dit dans ce jeu, surtout que l'autre collègue, un gars de la trentaine, semblait prêt à tout lui faire connaître, bien que le divorcé ai prévenu que le jeune était sous sa protection étant son maître d'apprentissage, ce qui laissait sous-entendre ses envies...

Tout en me racontant sa soirée, mon voisin s'occupait de ma bite en la caressant des doigts puis s'interrompant un instant pour la sucer, il reprenait l'histoire en n'oubliant pas de me toucher délicatement l'anus, je m'étais assis sur un fauteuil, jambes écartées et posées sur les accoudoirs, l'instant était délicieux, se faire conter une histoire de fesse en étant sucé et branlé, voir doigté, mon Voisin continuait de me raconter sa partie de carte pendant laquelle il s'était retrouvé à poil, perdant exprès ou pas...

Il avait volontairement continué la partie, surenchérissant sur une mise de branlette avec une fellation puis sur une mise de touché rectal par une feuille de rose, et finissant par la plus forte mise, donner son anus à fourrer au gagnant... Et il avait perdu... Alors le divorcé avait exigé ses gains et mon Voisin avait dû se soumettre devant les deux autres joueurs qi se tripotaient en le regardant faire, il avait masturbé, sucé la queue, léché l'anus et s'était fait doigté avant d'être sodomisé...

Puis une autre partie avait commencée, l'apprentis avait été jusqu'à miser une pipe et avait perdu contre les trois autres qu'il avait sucé chacun leur tour sans aller jusqu'à l'éjaculation, le divorcé avait perdu contre le trentenaire et avait dû se laisser enculer, ce qui n'avait pas l'air de le déranger, au contraire, il avait l'air d'aimer cela aussi car il invita mon Voisin à prendre une part des gains, l'apprentis, vierge de l'œillet, n'avait été que doigté mais avait bien branlé, sucé les bites et léché les anus ouverts...

La soirée s'était finie en enculade de chacun sauf le jeune qui reportait son dépucelage à la prochaine fois, mon Voisin venait de me rentrer deux doigts dans les fesses en finissant son histoire, tout en me fouillant le rectum profondément, sa bouche faisait des vas et viens aspirant sur mon dard et je ne tardais pas à lui décharger au fond de la gorge sans lui en demander la permission, je sais qu'il aime ça, il m'a ensuite invité à lui en faire une puis une fois les couilles vidées, m'a invité à faire un poker un soir prochain... J'y réfléchis...

_________________
Tout est Bon dans le Cochon...


Haut
   
MessagePosté : sam. 30 mars 2019, 13:48 
Hors ligne
Membre Loquace
Membre Loquace
Avatar du membre

Enregistré le : jeu. 08 sept. 2016, 18:59
Messages : 486
Sexe et orientation sexuelle : Hétéro Bi Episodique
Croustilleries du matin, Suite de mon post "Aimer Couler un Bronze" de ce jour...

Donc une fois nos dames parties pour les courses, le Voisin est venu sonner à la porte pour prendre un café (en autre), il m'a d'abord raconté une anecdote de sa semaine au boulot, il s'était fait brancher à la pose de midi par l'organisateur du Poker de l'autre jour (Voir la Croustillerie précédente), le gars lui avait caressé les fesses en lui montrant la bosse de sa braguette, le maître d'apprentissage avait envie d'une gâterie et lui proposait de descendre dans la remise au sous sol ...

Excité par les doigts entre ses fesses, le Voisin avait de suite accepté la vicieuse proposition et s'était retrouvé à sucer l'ancien dans la remise, l'apprentis, qui les avait rejoint, le regardait faire en se masturbant, le Voisin l'invita à se rapprocher pour le sucer aussi et il se retrouva à pomper les deux queues de concert, il demanda au jeune d'être le premier quand il déciderai de perdre sa rondelle, l'apprentis lui répondit "peut-être", les deux gars lui déchargèrent au visage presque ensemble...

En écoutant le Voisin, j'imaginais la scène et cela me fit bander conséquemment, je sortais mon engin, espérant une léchouille mais il avait déjà baissé son pantalon et en me tournant le dos pour se pencher en avant, il me réclama la pénétration, expliquant qu'il avait déjà sucé deux verges et préférait se faire fourrer le cul, je comprenais la chose et lui préparais l'anus avec ma bouche et ma langue puis lui enfonçais mon dard dans le cul, - Ouaaa... oui, comme ça...Baise moi... dit-il...

Je lui ai mis sa secouée, plusieurs fois il m'a demandé de ressortir ma queue entièrement et de la lui remettre, j'aime ça aussi, le faire et qu'on me le fasse, je l'ai piné un long moment, la lui rentrant entièrement, il grognait de plaisir, son anus était ouvert, les bords boursoufflés, ma queue restait propre, il avait du se lavementer aussi, comme il se masturbait, j'ai attendu qu'il décharge en me retenant de le faire aussi, j'avais une autre envie, je me suis retiré et suis allé chercher un gode...

Je l'ai posé devant lui avec le tube de pommade qui glisse, il a comprit de suite quand je me suis mis à quatre pattes en baissant mon boxer, cambrant ma croupe pour lui donner une vue sur mon petit trou, d'un rapide massage il m'a lubrifié l'orifice et m'a rentré la bite de latex dans le rectum, j'ai poussé comme aux wc pendant l'introduction et il m'a fait le cul comme je venais de lui faire, un délicieux ramonage en profondeur avec massage de mes couilles, je me suis branlé...

Une fois mon sperme déversé, nous sommes allés pisser ensemble, il m'a essuyé les dernières gouttes avec la bouche puis m'a reparlé de la prochaine partie de poker, il souhaite que je vienne et essaye de m'appâter avec le dépucelage de l'apprentis, il est vrai que c'est tentant, avec en plus la dégustation de plusieurs verges et anus, se faire passer dessus par tous le monde et fourrer tous les culs, je me tâte...

_________________
Tout est Bon dans le Cochon...


Haut
   
MessagePosté : dim. 31 mars 2019, 17:21 
Hors ligne
Membre Discret
Membre Discret

Enregistré le : lun. 25 août 2014, 03:18
Messages : 38
Sexe et orientation sexuelle : homme qui cherche
Citation :
e me tâte...
A ta place, je n'hésiterais pas longtemps ;-)


Haut
   
MessagePosté : sam. 06 avr. 2019, 12:43 
Hors ligne
Membre Loquace
Membre Loquace
Avatar du membre

Enregistré le : jeu. 08 sept. 2016, 18:59
Messages : 486
Sexe et orientation sexuelle : Hétéro Bi Episodique
Citation :
Citation :
e me tâte...
A ta place, je n'hésiterais pas longtemps ;-)
J'y suis allé cette semaine, mon hésitation venait du fait que je suis surtout sodomite et peu homo ou bi, bien que j'ai des plans avec mon voisin, lui comme moi ne somment pas "Papouilles et sentiments", de se voir de temps en temps pour se mettre un doigt ou la queue me suffit amplement, j'attendais d'avoir une grosse envie pour aller à ce genre de réunions et il faut reconnaître que le dépucelage de l'apprentis était le point appréciable...
je reviendrais pour raconter...

_________________
Tout est Bon dans le Cochon...


Haut
   
MessagePosté : dim. 05 mai 2019, 15:52 
Hors ligne
Membre Loquace
Membre Loquace
Avatar du membre

Enregistré le : jeu. 08 sept. 2016, 18:59
Messages : 486
Sexe et orientation sexuelle : Hétéro Bi Episodique
Une "Croustillerie" de hier matin...

La Caméra Invisible...

Comme je l'ai déjà raconté, j'ai un Rosebud en métal et socle façon pierre précieuse, que je m'insère parfois dans l'anus pour aller faire des courses, au bout d'une heure ou deux de promenade, les sensations provoquées par l'objet dans mon derrière me mettent dans un état d'excitation rectale avancée au point que j'ai souvent pensé céder au premier venu qui voudrai me le retirer pour mettre sa verge à la place mais ce n'est pas arrivé...

En général je rentre à temps à la maison, soit pour le dire à mon épouse qui connait mes envies sodomites et me soulage en le remplaçant par un de nos godes, soit je me le fais seul si elle est absente, il arrive que j'ailles voir mon Voisin avec qui j'ai eu des confidences sur les plaisirs que son épouse lui refuse, dont celui là, elle rejette tout ce qui a trait à la sodomie, que ce soit dans ses fesses ou celles de son mari, ce qui fait qu'il pratique seul avec lui même ou avec moi depuis que nous nous sommes découverts des affinités en commun au niveau du plaisir par "petite Porte"...

L'autre jour, ayant ressentis en matinée les appels du sphincter à être visité, je me rentre mon gros suppositoire métallique dans la rosette pour aller faire quelques course à la grande surface, en général, je reste discret sur la chose qui me remplie en partie le rectum, me contentant de petites contractions sphincterielles sur l'objet puis de petites poussées, mais là, très excité parce que je n'ai pas eu le droit derrière avec mon épouse depuis un moment et que le Voisin est partit en vacances, constatant qu'il y a peu de monde ce matin dans les rayons, je tente l'attouchement directe...

Un coup d'œil à droite, un autre à gauche, personne à côté sauf au loin, je me passe rapidement des doigts dans la raie pour attraper le socle et le vriller dans mon anus pis je reprend l'attitude normale du client qui lit les étiquettes et sa liste de courses, je reproduit mon geste furtif plusieurs fois en restant sur mes gardes, allant même jusqu'à pousser plus fort pour que le Rosebud sorte de mes fesses et que mes doigts le repousse à l'intérieur, je commence à bander dans mon boxer et envisage d'aller me finir avec une bonne masturbe aux wc publiques du magasin, mon cul réclame aussi...

J'en suis à me dire que je vais passer au rayon légumes choisir quelques courgettes dont une me fera mon affaire aux wc, bien plantée dans mon rectum, j'en bande d'avance, mon anus frétille sur le Rosebud, et c'est là que j'entends derrière moi une voix d'homme qui me demande poliment si "ça gratouille ou ça chatouille...?", pris en faute, n'ayant vus personne arriver, je sursaute et me retourne prestement en demandant "Pardon...!!!?" , le gars est en tenue noir de vigil, la quarantaine, il me repose la même question, excusez-moi mais je vous demandais si ça gratouille ou ça chatouille...?

- Heuuu...!? Vous entendez quoi par là...?! bredouillais-je

- Par là, j'entend pas grand chose... Hahaha... Ricane le vigil

- Je vous observe depuis un moment... Vous essayez de faire le "Discret" mais vous avez oublié quelque chose... ajoute-il

- Comment ça, le "Discret"...? Je n'ai rien volé que je sache...? Et j'ai oublié quoi...?

- Je ne vous accuse pas de vole... Rassurez-vous... Mais vous avez oublié les Caméras... Et je vous ai vus vous tripoter...

- Merde...! les caméras... Bin oui... Mais bon, j'ai des irritations mal placées en ce moment... j'ai le droit de me gratter, Non...?!

- Oui, bien sur... Mais il y a gratter et "Gratter"... Vous savez, j'en vois de drôles ici... Grattage devant, grattage derrière...Femmes...hommes...

- Une sorte de "Mateur" , votre travail...?

- Pas le choix... Sécurité...Vols... Agressions... Malaises divers... le sexe est rare, mais il y en a parfois... Comme pour vous...

- Comment ça " Pour Moi"...?! Se ne sont que des démangeaisons...!

- Je vous ai vus faire... Vous regardiez autours de vous avant de vous toucher entre les fesses... Vous avez quoi sinon...?

- Heu...! C'est un appareil médical mal placé... Il me gêne par moments... je le remet en place comme je peux...

- Ha ouiii... Il s'appelle comment cet appareil...? Parce que moi aussi j'en ai eu un et que je faisais comme vous...

- Ho...!? Et bien cela me rassure... Si l'on parle de la même chose...?

- J'en suis presque certain... Si vous me le montrez, je vous le dirai... ajoute le Vigil intéressé

- Ici...? Vous n'y pensez pas quand même...?!!!

- Mais nooon... J'ai un local sécurisé... On pourrai y faire un tour...?

De suite, à sa proposition, me reviennent à l'esprit les envies de pénétrations ressenties lors des fois précédentes, pendant mes courses rectalement accompagnées et jamais abouties, le Vigil semble connaître le sujet et cela me rassure à tenter l'expérience, il est aimable et discret, j'accepte son invitation et le suit dans le dédale de la salle des stokes, chemin faisant, il me raconte que parfois il vient au travail avec son appareil placé au même endroit que moi et qu'au bout de quelques heures, il aimerai bien que quelqu'un lui prodigue des soins de soulagement...

Nous arrivons à son local à l'étage, une salle d'ordinateurs et d'écrans avec vues sur tout le magasin et les salles de stockage, un bureau avec deux fauteuils, il baisse le store vénitien, ferme le verrou de la porte puis me passe ses doigts entre les fesses en me demandant de me mettre à l'aise pour lui montrer "la chose" qui me démange le fondement, j'ouvre mon pantalon et le baisse, faisant apparaître la bosse qui déforme le devant de mon boxer, il sourit en me disant que j'ai l'air en forme et vient m'évaluer la turgescence d'une main de connaisseur, ma verge se durcit encore...

Je baisse lentement mon caleçon, il me regarde faire, ma tige se redresse d'un coup, bandée à souhait, j'aperçois aussi le paquet qui déforme sa braguette, il semble très correctement équipé, vient le moment de lui montrer ce qu'il veut voir, je me penche en avant et m'accoude sur le bureau, tendant ma croupe à son regard, d'une main je m'écarte les fesses, pendant un instant il ne dit rien, puis il s'accroupit derrière moi, je sent son souffle sur ma raie, il me dit que le faux diamant est joli, il a le même, puis il me demande s'il peut le bouger en moi pour me masser la rondelle...

Je lui dis "bien sur...", alors il le vrille, l'enfonce un peu, tire dessus pour le faire sortir, j'hésite entre serrer le sphincter ou pousser pour pondre la chose dans sa main, s'est lui qui me dit de le faire, il sait que c'est agréable, je pousse, le Rosebud me sort des fesses, il me l'y renfonce de suite et refait l'action plusieurs fois, je suis élargis, il me dit de me branler, j'ai déjà la main sur ma queue, après avoir joué à masser mon anus pendant un instant, il me demande si je veux plus gros et plus long, je tourne la tête vers lui et voit qu'il a sortit sa bite bandée, un morceau au dessus de la moyenne...

- Oui, bien sur... Tu dois connaître l'envie que l'on a après le Rosebud...?

- Ca... T'as raison... Mais on a pas tout le temps une bite sous main... Profite de la mienne...

- Ouai... Merci... A charge de te rendre ce service quand tu en aura besoin...

- Je ne dis pas non... T'as une belle queue... Je me laisserai faire aussi...

Sur ses mots, il enfile une capote, me crache sur l'anus et appuie son gland dessus, je pousse, il joue un instant à m'écarteler avec son gland puis il m'enfile tout son morceau au ralentis, "La Vaaache...!!!", heureusement que j'ai été détendus par le Rosebud avant, sinon je me faisais déchirer, le Vigil me demande si ça va, je lui réponds que oui, mais que j'ai connus plus petit, une fois la surprise passée, on s'habitue, le voilà qui se met à me besogner en rythme, sortant de temps en temps sa bite pour me la remettre, je me branle à la même vitesse qu'il m'encule, je jouis rapidement...

Lui me dit que mon cul est bon puis lache un râle en éjaculant dans sa capote, " - voilà qui est fait..." ajoute-il en se rebraguettant, je fais de même après m'être essuyé les plis, j'ai l'orifice en feu, j'ai eu ce que je voulais et en plus je me suis fais une connaissance, un adepte comme moi de la "chose" dans le derrière, on discute un peu, il veut savoir si je viens souvent, seul ou avec mon épouse, si elle sait que j'aime ça, si elle voudrai participer, je le vois venir, je lui dis qu'il n'a qu'à regarder ses caméras invisibles et me faire signe quand il aura envie d'une secouée...

_________________
Tout est Bon dans le Cochon...


Haut
   
MessagePosté : sam. 18 mai 2019, 11:35 
Hors ligne
Membre Loquace
Membre Loquace
Avatar du membre

Enregistré le : jeu. 08 sept. 2016, 18:59
Messages : 486
Sexe et orientation sexuelle : Hétéro Bi Episodique
Croustillerie de la semaine...

Je n'ai pas parlé de mon Voisin depuis quelques temps, il est comme moi, épisodique de l'envie anale entre gars, il était dans sa période attirances féminines avec une amante de passage, son épouse lui refusant tout ce qui a attrait à la sodomie, que ce soit lui dans elle ou elle dans lui, il est venu sonner chez moi l'autre jour en fin d'après midi, s'invitant pour une bière, mon épouse était là, il est donc resté discret mais m'a fait comprendre que sa rondelle le démangeait et qu'il était "open"...

Mon épouse est partie à son cours de Yoga et mon Voisin m'a de suite débraguetté pour son cours de pipeau, la Flute Enchantée avec léchage des boules et doigt dans l'anus, j'étais une fois de plus sous le charme de sa gourmande fellation et prêt à me laisser pomper jusqu'au bout mais c'était sans compter sur ses envie rectales...

Une fois ma queue bien raide, il s'est troussé les pantalon et boxer pour me présenter ses fesses en me précisant qu'il ne s'était pas lavementé avant, j'ai donc pris une capote pour ne pas me faire "chocolater" le kinder puis lui ayant salivé les plis, je lui ai fourré ma verge dans le derrière d'une traite et au fond, il a poussé un râle de plaisir et sans doute aussi de douleur mais je sais qu'il aime être sabré de cette façon et moi j'aime ressentir son étroitesse quand je l'encule comme cela...

Pendant que je commençais à le besogner, je lui ai rappelé qu'il me semblait que ça devait être mon tour de m'en prendre une, il a dit - oui...oui... après... et m'a encouragé à lui limer le cul plus vite, il se masturbait pendant mon ramonage et a déchargé assez rapidement, sans que j'ai eu le temps de me vider les couilles...

Comme je voyais qu'il commençait à débander avec un filet de sperme au bout de la queue, je lui ai demandé ce qu'il pouvait bien me faire avec sa bite molle, il m'a répondu - t'inquiète... J'ai un nouveau truc à te faire goutter... sur ces mots, il est partit deux minutes et est revenu avec un gode que je ne lui connaissais pas...

Une verge de 25 cm et 4 de diam, le gland en pointe fine, couverte de picots et ornée d'une grosse paire de testicules qui, m'expliqua t'il, était un réservoir à semence pour simuler une forte éjaculation dans le rectum, tel un lavement au sperme, ça tombait bien, lui dis-je, je n'étais pas lavementé non plus, il l'avait vu sur son doigt...

Pendant qu'il tiédissait un verre de lait pour remplir les grosses couilles, je n'ai pas traîné à lui présenter ma croupe, il a légèrement vaseliné le gode et mon anus puis me l'a rentré doucement, le gland était fin mais la queue allait en s'élargissant après le prépuce en col roulé, j'ai poussé sur mon sphincter pour m'ouvrir à la pénétration...

Comme mon voisin, j'ai commencé à me tripoter la bite pendant qu'il me rentrait tout le morceau, j'ai gémis de plaisir, les picots sont un plus aux sensations d'élargissement, surtout quand il s'est mit à ressortir l'engin pour me le remettre, il m'a défoncé ainsi, en me disant de le prévenir quand je viendrai à jouir...

J'ai cambré mes hanches pour tout prendre, lui montrant que je voulais être défoncé et ramoné, il l'a comprit et m'a traité de "cul à bite" puis de "petite salope", j'ai sentis que ça venait et le lui ai bredouillé, il m'a dit "prends ça..." en pressant les couilles pleines, me vidant le lait tiède dans le rectum, effet sensitif très plaisant...

J'ai déchargé en me faisant remplir puis, avant de retirer le gode, il m'a proposé un tampon périodique pour éviter les fuites, le temps que je garde le lavement, j'ai accepté, il me l'a rentré à moitié, j'ai attendu les crampes avec la ficelle qui me pendait entre les fesses puis j'ai foncé me vider aux wc, un soulagement plaisant aussi.

_________________
Tout est Bon dans le Cochon...


Haut
   
MessagePosté : sam. 08 juin 2019, 11:05 
Hors ligne
Membre Loquace
Membre Loquace
Avatar du membre

Enregistré le : jeu. 08 sept. 2016, 18:59
Messages : 486
Sexe et orientation sexuelle : Hétéro Bi Episodique
Hier soir par mon épouse...

Début de fellation avec doigt dans mes fesses puis gode, moi sur le dos, jambes largement écartées, elle m'a finit à la main en me ramonant le rectum...

Merci ma chérie...

_________________
Tout est Bon dans le Cochon...


Haut
   
MessagePosté : lun. 17 juin 2019, 08:25 
Hors ligne
Membre Loquace
Membre Loquace
Avatar du membre

Enregistré le : jeu. 08 sept. 2016, 18:59
Messages : 486
Sexe et orientation sexuelle : Hétéro Bi Episodique
Pas d'épouse pour un câlin hier aprèm, elle est sur la route, alors je décide de m'auto-satisfaire d'une main en jouant la scène d'une visite surprise et inattendue...

Je vient de prendre une douche et suis entrain de m'essuyer les pieds penché en avant quand on frappe à la porte de la salle de bain...

Je n'ai pas le temps de me redresser ni de me retourner que la porte s'ouvre et que je sent quelque chose de chaud et dur me frotter la raie de fesses...

S'est mon ami Jean Latex à ventouse, 20cm sur 3,5 de chair caoutchouteuse bien bandée, que j'ai passé sous l'eau chaude et vaseliné copieusement...

Un ami fidèle qui me sait parfois accueillant du petit orifice et à qui je cède de temps en temps, quand il désir me sodomiser...

Fixé comme il est sur la porte, son gland est à la hauteur de mon anus et il ne tarde pas à venir s'y frotter, et il m'impose de rester dans la position de levrette...

Je tente de repousser la porte d'une main mais il est plus fort que moi et avance entre mes fesses doucement mais surement, je pousse sur mon sphincter pour m'ouvrir...

Mon ami bien membré en profite pour me saillir, m'enfilant tout son morceau, j'ai un râle de douleur et de plaisir mélangé, je me cambre encore plus pour tout prendre...

Cet ami de Latex est coutumier du fait, il arrive toujours chez moi par surprise et ne s'embarrasse pas de préliminaires, il m'encule toujours d'une traite ou presque...

J'ai toujours une main sur la porte, tentant de la repousser mais elle revient de suite et la verge me lime le rectum, je finis par me laissé faire, j'accepte la saillie...

Commençant à savourer les vas et viens dans mon anus et rectum, ma main libre descend s'occuper de ma queue en début d'érection, je me tripote le gland...

Derrière moi et en moi, les coups de bite ont augmentés leur cadence, on me défonce le cul en profondeur, on me ramone le conduit, on me baise avec vigueur...

Mon ami Jean Latex me murmure des cochonneries à l'oreille, t'es bonne toi... Donne bien ton trou à bite... t'es une petite chienne toi... Prends ça...

Le plaisir monte de ma prostate, je l'augmente en serrant mon sphincter sur la verge qui m'encule à chaque retrait, Jean Latex me décharge dedans et je jouis en giclant ma semence sur le sol...

Quel pied que cette visite impromptue, j'ai bien ramassé dans mes fesses, je suis tout ouvert de la rondelle, Jean Latex pourrai en faire profiter un ami...

_________________
Tout est Bon dans le Cochon...


Haut
   
MessagePosté : sam. 22 juin 2019, 14:40 
Hors ligne
Membre Loquace
Membre Loquace
Avatar du membre

Enregistré le : jeu. 08 sept. 2016, 18:59
Messages : 486
Sexe et orientation sexuelle : Hétéro Bi Episodique
Hier soir, ambiance détendue avec mon épouse, elle me passe une main sur le devant de mon short pendant que je prépare le dîner puis une entre les fesses pendant que je débarrasse la table, je me dis qu'elle est dans de bonnes dispositions et j'espère un câlin spécial, chose à laquelle je n'ai pas eu droit depuis quelques temps...

Je pars me faire une rapide toilette à la salle de bain, agrémentée d'un petit lavement de propreté rectal, on ne sait jamais, puis je la retrouve au salon devant la télé, un reportage sur un festival de hard rock métal, rien de transcendant, on sirote un petit cognac en écoutant d'une oreille critique puis mon épouse part pour la chambre...

Je l'y rejoint de suite, la chaleur de la journée est encore présente, nous restons nus et ma chérie joue vient jouer avec ma verge qu'elle ne tarde pas à faire durcir, elle sait y faire pour me rendre heureux, massage et léchage des bourses, suçage et mâchouillage du prépuce avec ses lèvres, enveloppement du gland avec sa bouche sans le décalotter...

Tout à son ouvrage, je peux le dire comme cela car ses fellations relèvent d'un grand art, une réelle artiste de la pipe, donc, tout en préliminaires électrisant, elle me glisse des doigts entre les fesses et me demande si je suis propre de ce côté là, je lui répond que j'ai fais ce qu'il fallait, elle me demande alors de me retourner...

J'attendais ce moment, j'en frémis en prenant la position souhaitée, à quatre pattes, croupe relevée, torse et tête dans l'oreiller, je sens ses doigts me passer dans la raie en m'écartant les fesses, elle alterne ses caresses, allant de mes boules à ma verge tout en me titillant l'anus de la pulpe d'un doigt mouillé de salive...

Puis elle m'offre la chose qu'elle ne me fait pas tout le temps mais qu'elle sait que j'adore, elle pose ses lèvres sur mon ouverture tout en dardant sa langue dedans, attouchement suprême qui fait chavirer mes sens à chaque fois, je pousse doucement sur mon sphincter pour la recevoir, elle me déguste les plis annaux...

C'est à ce moment qu'elle décide de me décalotter de ses doigts mouillés, elle me caresse le gland tout en me rentrant sa langue pointue dans l'anus, cela va si bien ensemble, branle et feuille de rose, elle salive sur la rondelle puis me dit que je suis bien ouvert et que je dois avoir envie d'être visité, je lui dis ouiiii...

Je l'entends ouvrir le tiroir à surprises, cachette de nos jouets et lubrifiants, je vais commencer par celui-ci dit-elle en me montrant le gode latex de 18 sur 3,5, après on verra, elle y dépose une noisette de vaseline ainsi que sur mon petit trou puis y pose le gland de la verge caoutchouteuse, je pousse, elle aussi, ça rentre de suite..

Je pousse un râle de satisfaction, elle m'enfile tout le morceau en me demandant si ça va, je lui répond - Ouiiii... Fais-moi le cul..., elle ne s'en prive pas et se met à me ramoner le rectum en me disant que je prends bien, un vrai cul à bites ajoute-elle en me disant de me branler, je le fais, elle m'encule en ressortant le gode plusieurs fois....

Après quelques vas et viens, elle décrète que le gode ne me défonce pas assez et s'empare de celui qui est annelé avec un diamètre supérieur, 4,5 cm,
- Donne-moi bien ton trou... tu vas aimer ça... dit-elle en me retirant l'autre

Le remplacement est fait de suite, elle prend un peu plus son temps pour me le mettre mais je sens quand même la différence, je pousse encore, elle doit le voir car elle me dit
- Oui... Comme ça... laisse-toi faire... Imagine que s'est un gars qui t'encule... T'aime ça hein...? T'aime ça te faire fourrer Hein...? Avoue...
- Ouiiii, ma chérie...

Elle va me ramoner le fion pendant quelques minutes, les anneaux du gode me maltraitent la rondelle, je me branle activement et d'un coup je sens l'orgasme prostatique me monter du cul qui s'élargit encore, je jouis fortement sur les draps, mon épouse m'encule encore quelques secondes puis retire le gode...

- Houlala... Je vois dedans... Un vrai garage à bites... dit elle en riant...
Fichier(s) joint(s) :
Nos Jouets.jpg


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

_________________
Tout est Bon dans le Cochon...


Haut
   
MessagePosté : dim. 30 juin 2019, 13:22 
Hors ligne
Membre Loquace
Membre Loquace
Avatar du membre

Enregistré le : jeu. 08 sept. 2016, 18:59
Messages : 486
Sexe et orientation sexuelle : Hétéro Bi Episodique
Croustilleries l'Après Midi... Suivre le lien dessous...
viewtopic.php?f=12&t=3032&p=81728#p81728

_________________
Tout est Bon dans le Cochon...


Haut
   
MessagePosté : jeu. 18 juil. 2019, 20:47 
Hors ligne
Membre Loquace
Membre Loquace
Avatar du membre

Enregistré le : jeu. 08 sept. 2016, 18:59
Messages : 486
Sexe et orientation sexuelle : Hétéro Bi Episodique
Croustilleries d'UN soir de Juillet...

Pour mes vacances en Juillet, je me suis lancé dans un périple à vélo à travers la Bretagne avec une bande de gars de mon âge qui soutenaient une bonne cause, allant de coins charmants vers d'autres, non moins magnifiques, avec gîtes et repas dans une ambiance détendue et sans trop forcer sur les mollets...

En fait de gîtes, c'était surtout des campings où des bivouacs sous la tente avaient été montés avant notre arrivée et un barbuq était là pour que l'on se restaurent, les douches étaient envahies à notre arrivée et je me suis retrouvé à en partager une avec un gars faute de place, je le connaissais peu, on roulait côte à côte depuis le début...

Une fois dans la cabine de douche exigüe, comme il était déjà à poil, je l'ai laissé passer le premier pendant que j'enlevais mes vêtements, là je l'entends me demander de lui passer son gel douche qu'il avait laissé dans sa trousse de toilette, je l'ouvre et fouille dedans et quelle n'est pas la surprise que je trouve au fond...?

Un gode vibro d'une vingtaine de centimètres et sans doute trois, cinq voir quatre mm de diamètre, je me retourne pour lui tendre son gel douche et lui lance souriant, peut être un peu moqueur même...

- Ho dis donc...? Tu n'es pas venus tous seul faire la rando...? T'a amené un copain...?

Il ne rougit même pas et me répond sereinement que s'est son épouse qui le range là, je retiens un éclat de rire et lui dit à voix basse...

- T'inquiète... Je connais le problème du rangement discret de ce genre d'objet... Nous en avons un aussi mon épouse et moi, même plusieurs...
- Ho...!? Et vous vous les partagez...?
- Bin oui... On ne se cachent rien... Ne sois pas gêné avec moi... Beaucoup de gars aime que leur femme leur fasse ça...
- Ouai... Peut-être... Mais on ne le raconte pas entre nous...
- Avec moi tu peux, maintenant que j'ai vus ton jouet...Tu veux que je te savonnes...? lui dis-je en baissant mon caleçon.
-Oui... Si tu veux... Mais ne crois pas que j'en suis... me dit-il en regardant furtivement ma queue encore molle mais détendue.
- Pfff... Parce que tu crois que j'en suis moi...!? Moi c'est que ma femme me le fasse qui me plait, ou je me le fais tous seul...
- Voilà... Comme moi...
- Mais bon... Dans une situation comme celle-ci et vu que nos femmes ne sont pas là... On peux se rendre service aussi... lui proposais-je en commençant à le savonner.
- Bin je dis pas non... C'est agréable de se faire savonner... C'est comme un massage... Surtout après le sport qu'on a fait aujourd'hui...
- Ha ça oui... Je te savonnes et après tu me savonnes... lui dis-je en lui massant la nuque et les épaules.

Ma queue commence à se dresser quand mes mains descendent sur son dos, vers ses fesses, mais il ne le voit pas, étant face au mur, alors je viens sur son côté droit pour lui savonner les pectoraux et le ventre, à ce moment là, il sent ma bite contre sa cuisse et la regarde, la sienne est encore molle, j'approche une main de son pubis et de l'autre lui savonnes les fesses...

- Heuuu... Tu l'as déjà fais...? Heu...Comme ça...?
- Sous la douche, tu veux dire...?
- Heu oui... En fait non... Je veux dire avec un autre gars...?
- Oui... Pas souvent mais je l'ai fais... Pour y goutter ou parce que j'avais pas de femme ou pas de gode... Et toi...?
- Bin oui...! Voilà... C'est dit... Plusieurs fois même, avec un copain du collège... me répond-il, en rougissant cette fois.
- Ya pas de mal à ça tu sais... C'est bien d'en parler entre nous... lui dis-je en lui savonnant la verge d'une main.

Tandis que je lui passe des doigts dans la raie de l'autre, son sexe commence à se relever et à durcir, timidement, il approche une main savonneuse du mien et le flatte d'une longue caresse en descendant sur mes boules, je soupire d'aise, cela l'encourage et il commence à me savonner à son tour, épaules, pectoraux, dos puis mes fesses...

Il reproduit les mêmes gestes que moi, aux mêmes endroits, bientôt ses doigts passe dans ma raie et viennent effleurer mon anus comme je suis entrain de lui faire...

- Dis-moi...? Avec ton copain du collège...? Vous avez gouttés à tout...? lui demandais-je en insistant avec mon doigt sur sa petite ouverture.
- Non... Pas avec lui... C'était plutôt touche pipi au début, on se la tenait... Après on s'est branlé ensemble puis on s'est sucé avec un doigt dans le cul...
- Il ne t'a pas sodomisé avec sa queue...? Ni toi dans le sien...?
- Non... S'est le Prof de gym qui m'a dépucelé, mon pote aussi d'ailleurs...
- Bin dis donc... Le Prof de gym...!? C'est pas rien... S'était votre copain aussi...?
- Non... Un gros connard... Il nous a surprit à nous faire des trucs dans les WC de la salle de gym... Il menaçait de mettre un mot dans le carnet...
- Du chantage...?!!!
- Oui... Au début, il a juste exigé une pipe, par nous deux... Ensuite, il a voulu par derrière...
- Ouaaa... L'enculé...!!!
- Ca a été nous les enculés... Il nous l'a fait chacun notre tour... Heureusement, il en avait une petite... J'ai pas eu mal...
- Mais quand même...! Il t'a fait le cul... Il t'a ramoné...
- J'ai eu honte... Mais parce que j'ai aimé ça... M'avoue t'il en essayant de me rentrer un doigt.
- J'imagine ta situation... La première fois, on s'interroge... Pour la deuxième, on invite... Lui dis-je, en lui rentrant le mien.
- Quand je vois la taille de la tienne, je m'interroge aussi... Je risque de la sentir passer... me dit-il en se penchant en avant, mains à plat sur le carrelage.
- Avec un bon massage préparatoire de ton jouet vibrant, cela devrai aller... Si tu le permet...?
- Heu... Oui... Mets le moi... J'ai du gel lubrifiant dans ma trousse...
- Remarque que j'y goutterai bien aussi à ton jouet... Aux deux d'ailleurs... lui dis-je en le décalottant.

Sa queue est maintenant bien raide, une quinze ou seize cm sur trois de large, j'attrape le gel qui glisse dans sa trousse et lui tartine l'orifice d'un massage circulaire en lui disant de pousser tout en continuant à le masturber, il fait ce que je lui demande car sa rondelle s'ouvre en O comme une petite bouche aux lèvres plissées quémandant le sucre d'orge...

Je saisis le gode, met le vibreur en action puis le lubrifies entre ses fesses, le gars se cambre outrageusement, réclamant la pénétration, je vrille doucement l'embout arrondit du gode dans son anus et, entendant ses soupirs d'aise, je lui rentre la partie renflée pour lui branler le sphincter par de petits vat et viens, le gars gémit...

Il me dit "- Ouiii... Comme çaaa... Encorrre...", je joue un instant à lui assouplir la rondelle puis vient l'introduction complète de l'objet, le gars pousse un râle jouissif en se faisant remplir le rectum, je tourne la bite en plastique sur elle même plusieurs fois et la lui ressort du cul pour la lui remettre aussitôt, ça glisse au pays des merveilles...

A un moment, je vois qu'il sert les fesses, je suppose que c'est pour mieux sentir la chose qui l'encule mais le voilà qui se retourne pour me sucer la queue tout en gardant le gode en lui, il me pompe goulument tout en me massant le trou de balle avec le lubrifiant et voilà qu'il me rentre un doigt puis un deuxième dans les fesses

Un bon suceur d'ailleurs, appliqué et connaisseur, je me dis qu'il vat me faire jouir comme cela, un gourmand de sperme qui déguste la semence, mais non, le voilà qui s'enlève le gode des fesses pour l'enfoncer dans les miennes à la place de ses deux doigts, je me prend l'engin entier dans le cul, d'une traite, il me fourre...

Tout en me suçant la bite, il me fait le cul à grands vas et viens puis s'arrête pour venir me tendre sa croupe, "- Sers les fesses...! Et viens me la mettre...!" me dit-il, je contracte mon sphincter pour garder le gode en moi et me lubrifies le gland, son trou est comme le cratère d'un volcan et je lui enfile mon morceau de viande d'un coup...

Il a un hoquet de surprise et douleur mélangés mais je lui rentre toute la longueur jusqu'au fond, il est étroit comme une pucelle et je prends du plaisir à me faire enserrer la verge, je le saisis aux hanches et me mets à le besogner avec le gode vibrant dans mon rectum, je ne tiendrai pas la distance, ma prostate est électrisée...

Trois ou quatre minutes, ce doit être le temps pendant lequel je l'ai sodomisé avant de lui balancer ma purée dans le conduis et d'éjecter le gode sous la pression, je l'ai pondu comme un étron, puis ça a été son tour de me la mettre, il n'a pas tenu plus longtemps et m'a fait dedans, l'éjac d'abord puis pipi, parce que je lui ai demandé de rester dedans, un grand moment encore, il n'avait jamais fait ça...

_________________
Tout est Bon dans le Cochon...


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 601 messages ]  Aller à la page Précédente 137 38 39 40 41 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Actions rapides de modération :
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com