vassilia.net

Le seul Forum francophone consacré à toutes les sexualités alternatives !

Découvrez nos récits

Nous sommes le lun. 12 nov. 2018, 19:55

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 579 messages ]  Aller à la page Précédente 135 36 37 38 39 Suivante
Auteur Message
MessagePosté : lun. 29 janv. 2018, 13:48 
Hors ligne
Membre Prolixe
Membre Prolixe
Avatar du membre

Enregistré le : mer. 02 nov. 2016, 14:36
Messages : 697
Sexe et orientation sexuelle : mâle bisexuel
Souhaitons qu'il ne déménage pas ton voisin pour continuer vos agapes sexuelles .

_________________
Une fois, j'ai fait l'amour pendant une heure cinq. C'était le jour du changement d'heure.

Citations de Garry Shandling


Haut
   
MessagePosté : dim. 04 févr. 2018, 16:26 
Hors ligne
Membre Loquace
Membre Loquace

Enregistré le : mer. 26 janv. 2011, 12:29
Messages : 318
Sexe et orientation sexuelle : Passif et soumis, parfaite salope mâle.
Bonjour,

Hier une découverte réjouissante : Un mec à côté de chez moi dont le plaisir principal est de fister.

Au départ, une rencontre pour se gouiner à deux. Nous montons dans sa chambre, nous déshabillons et je commence à le sucer tandis qu'il me caresse partout. Puis, sur ma demande, il commence à tripoter me plug que je me suis introduit avant de quitter mon domicile. Il lui fait faire des va-et-vient et remarque vite à mes gémissements que j'aime beaucoup ce qu'il fait.

Je le suce longuement puis lui demande de me fister. Il étend des serviettes sur le lit, ouvre la boite de Crisco que j'ai apportée et s'en badigeonne la main. Pendant ce temps, je me suis mis à quatre pattes au bord du lit, cambrant mes fesses de manière totalement impudique.

Il commence par me mettre du Crisco sur la rondelle puis m'introduit un puis deux doigts dans le cul. Puis il les bouge doucement pour bien me détendre le petit trou. Je suis aux anges et le lui dis. Peu à peu il élargit ma chatte et ajoute ses autres doigts un par un. Je me sens investi de plus en plus, c'est bon car il pratique doucement.

En même temps qu'il s'enfonce en moi, je pousse comme pour aller à la selle. Je sens que sa main progresse en moi. Je lui demande où il en est et il me répond que sa main est en moi entièrement. Il ne bouge plus, je me sens le ventre plein, c'est délicieux. Il bouge doucement, c'est une sensation extraordinaire, d'autant plus que je ne me suis pas fait fister depuis plusieurs mois, à part avec un gode poing mais la sensation est très différente. Avec un gode, c'est moi qui pilote la pénétration, là c'est un autre et cela fait partie du plaisir du fist.

Je lui demande de se retirer car je ne suis pas convaincu de ma propreté intérieure. Il le fait et me confirme que sa main est souillée mais il le fait avec gentillesse, comme pour me consoler.

Il va se laver, je m'essuie le cul, nous nous rhabillons et nous quittons avec la promesse de nous revoir très souvent, à commencer par la semaine prochaine. Il est à peine à 10 minutes de chez moi, pas de problèmes pour m'absenter, et j'ai bien bien l'intention, si c'est possible, de revenir tous les jours.

De retour chez moi, je me gode plusieurs heures avec les plus gros godes en ma possession, à tel point que j'ai le cul en feu toute la soirée.


Haut
   
MessagePosté : jeu. 08 févr. 2018, 18:53 
Hors ligne
Membre Loquace
Membre Loquace

Enregistré le : mer. 26 janv. 2011, 12:29
Messages : 318
Sexe et orientation sexuelle : Passif et soumis, parfaite salope mâle.
Visite cet après-midi au sauna Les Terrasses, à Lisses (91). J'ai rende-vous avec le mec rencontré il y a quinze jours à l'hôtl et qui m'avait défoncé pendant un bon moment à ma grande satisfaction.

J'entre, je paye, je me déshabille, récupère serviette et capote et direction les couloirs. Je retrouve mon mec au bout de quelques minutes. Nous nous promenons un peu puis il se fait harponner par un type qui veut le prendre. Je continue ma balade tout seul. Je descend au sous-sol, assez sombre, à vrai dire je n'y voit pas grand chose. Au bout d'un couloir, c'est le noir quasi complet. Tout d'un coup je sens une main sur mes fesses. Je gémis, il n'insiste malheureusement pas. Je vois alors un type assez grand appuyé à la cloison. Je tâte sa virilité en lui demandant si je peux y goûter. Il acquiesce et retire sa serviette tandis que je m'agenouille devant lui.

Je prends sa queue d'une main et je commence à la prendre en bouche. Très vite elle grossit sous mes caresses et devient assez volumineuse. Je lui lèche les couilles, chose qu'il semble apprécier si j'en crois ses gémissements. Tout en continuant à le sucer, il se recule et s'assied sur un lit présent fort à propos dans le couloir.

A présent je le pompe avec vigueur et surtout extase, l'imaginant déjà entre mes fesses. De temps en temps je sens des mains qui me tripotent un peu partout, il y a plusieurs mecs autour de nous. L'un d'entre eux se met à me caresser l'anus, je l'encourage à me prendre, pour toute réponse il me met une noix de lubrifiant dessus et se met à me doigter de plus en plus rapidement.

Je gémis, je crie, cela l'excite, il enfile une capote et me présente son membre. A présent j'ai une queue dans la main droite et une queue dans la bouche. Je le fait bander et lui demande, le supplie plutôt de me prendre, ce qu'il fait. Il se met à me pilonner rapidement, sa queue n'est pas très grosse mais la rapidité de ses mouvements compense largement. En fait, il m'encule comme si sa vie en dépendait et je suis aux anges.

Pendant ce temps, le mec que je pompais au début a trouvé une autre bouche puis un autre l'enfile pendant que je me fais besogner. D'un coup, mon enculeur me propose d'aller dans une cabine, ce que j'accepte bien évidemment. En montant, il me dit que j'ai un cul de femelle et surtout que je couine comme une femme.

Arrivés dans une cabine, je me penche sur la couchette tandis qu'il m'enfile doucement mais bien à fond. Je crie sous ses coups de boutoirs mais ce qui est délicieux c'est qu'il fait preuve de beaucoup de douceur dans ses assauts. Il décharge assez rapidement, me bise sur la joue et s'en va.

Je retourne dans le couloir et croise un métis assez baraqué. Je lance ma main à l'assaut de sa queue que je devine conséquente, il ne se dérobe pas mais me demande de lui sucer les tétons, ce que je fais immédiatement. Apparemment je le fais bien car il se met à gémir en me disant que je le fais beaucoup mieux que toutes les femmes qu'il a déjà rencontrées. Flatteur !

Nous allons dans une cabine, il s'assied sur la couchette et je reprends mes succions. Le pote avec qui j'avais rendez-vous arrive alors et se met à lui sucer l'autre sein. Puis il nous laisse seuls dans la cabine. Je demande au type s'il veut bien ùme prendre mais il n'y tient pas vraiment. nous sortons dans le couloir, je recommence à lui sucer le téton, il se branle en même temps et finalement il jouit dans un kleenex sous mes caresses.

Je retrouve mon "pote", nous allons dans une autre cabine, j'ai bien l'intention qu'il se finisse dans mes fesses. Je le suce un certain temps mais un couple rentre à son tour dans la cabine, un mec et une nana, la seule présente dans ce sauna gay ! Le type veut se faire sucer, elle commence à le faire puis apparemment il veut l'enculer, elle non, ils sortent et, gag, elle est accompagnée de son mec qui n'apprécie pas qu'elle fraye avec quelqu'un d'autre que lui. Engueulade entre eux, bousculade dans le couloir, nous partons dans un grand fou rire mon mec et moi, ce qui devait arriver arrive, il débande malgré mes efforts manuels et nous décidons de remettre l'enculade à une autre fois.

J'ai quand même sucer plusieurs queues, je me suis fait tripoter par plusieurs mecs, en plus sans voir leur visage, comme une vraie salope, et enfin je me suis fait enculer en public. Un must, un très bon après-midi.


Haut
   
MessagePosté : sam. 10 févr. 2018, 19:13 
Hors ligne
Membre Loquace
Membre Loquace
Avatar du membre

Enregistré le : jeu. 08 sept. 2016, 18:59
Messages : 351
Sexe et orientation sexuelle : Hétéro Bi Episodique
J'ai commencé le récit des "Croustilleries" d'hier soir dans un autre sujet, Topic Uro, "Aimer se la faire tenir", et je le continus ici...

J'en étais arrivé au moment où des badauds arrivaient sur le port alors que mon épouse entamait une fellation sur moi après m'avoir toilettée le gland des quelques gouttes de ma miction, rapidement elle s'était relevée et j'avais essayé de ranger mon érection, malgré cela, les badauds, deux gars en goguette qui sortaient du même Pub que nous pour fumer une clope et pisser un coup, nous avaient vus faire et en rigolant, nous avaient moqués gentiment en disant qu'ils avaient tout vu, le plus surprenant est qu'ils se sont mutuellement tenus la verge pour faire leur pipi en chantant une chanson de Sheila...

" Donnes moi ta main et prends la mienne" chantonnaient-ils en se la tenant, nous nous sommes demandés un instant s'ils étaient Homos ou Bi, ou simplement bourrés, tout en se la secouant, ils nous on dit que l'on pouvait continuer notre occupation, que cela ne les dérangeait pas mais nous étions un peu refroidis par leur arrivée mais aussi par le température extérieure, quand nous les avons quittés, l'un suçait l'autre pour lui laver le bout, dix minutes après, ils revenaient dans le Pub et nous offraient un verre pour nous avoir dérangés, nous sommes restés à discuter ensemble jusqu'à la fermeture...

Ils se disaient Hétéros à tendance Bi mais uniquement sous prise de Houblon, cela nous a fait rire, tout comme leur chanson de Sheila pendant qu'ils pissaient en se la tenant, nous les avons invités à passer déjeuner aujourd'hui, se sont eux que j'attendais dans mon récit de ce matin, voir "Aimer couler un bronze", mon épouse et moi sommes rentrés, eux continuaient leur java, voir plus car ils n'avaient pas réussit à se finir buccalement sur le port à cause du froid, de notre côté, nous nous sommes offert un soixante neuf délicieux avec touché rectal pour chacun, l'attitude des deux gars nous avait excités...

Ils sont arrivés à l'heure de midi, un peu fatigués de leur nuit et encore sous influence de leurs prises de houblon, l'un est marié, l'autre non mais vivant parfois quelques temps avec une amante de passage, s'est d'ailleurs l'une d'entre elle qui leur à fait découvrir leur bisexualité latente, un soir où ils avaient finit la soirée ensemble, elle les avait poussée à se faire du bien avec la bouche puis était venu les doigts visiteurs et pour terminer, le dépucelage anal de chacun, tout en mangeant, ils nous racontaient leurs plaisirs épisodiques, tout en essayant de savoir si j'y avais goutté aussi, mon épouse leur répondit...

Oui, oui... Il l'a même fait devant moi, il aime bien que je m'occupe de lui par derrière surtout, faut le pousser un peu pour qu'il se laisse faire par un gars mais bon, une fois l'un dans l'autre, il aime bien se faire sodomiser et le faire à l'autre aussi, du moment que je participe, les deux larrons on l'air d'apprécier cette révélation et sur la fin du déjeuné les mains et les propos grivois commencent à s'égarer, la table à peine débarrassée, je retrouve mon épouse en train de les sucer tous les deux sur le canapé du salon, elle me fait signe d'approcher et guide ma bouche vers les verges bandées, je les suce..

L'une est de longueur moyenne mais mafflue, l'autre est plus longue et de bonne taille, avec un gland en pointe, idéale pour une première pénétration en douceur me dis-je, je baisse un pantalon puis un boxer pour caresser des fesses, mes doigts mouillés de salive glissent dans la raie pour titiller un orifice plissé, mon épouse a fait de même avec celui qu'elle pompe, les gars plaisantent en se demandant qui suce le mieux, ils échangent de partenaire pour le vérifier, "- J'hésite..." dit l'un, "- Monsieur fait ça bien..." répond l'autre, "- Madame est expérimentée..." dit le premier, "- Echangeons encore..." dit l'autre.

Puis les choses s'enchaînent, l'un s'accroupit entre les cuisses de ma femme pour lui manger la motte, l'autre me sort la queue pour la sucer, puis on échange, le brouteur vient m'enlever pantalon et boxer pour m'écarter les cuisses et me faire savourer une délicieuse feuille de rose pendant que l'autre à enfile mon épouse en levrette, mon lécheur d'anus entre sa savoureuse baveuse en moi tout en masturbant ma bite, je pousse pour m'ouvrir, la langue entre plus loin, ensuite il la remplace par un doigt puis deux tout en me disant que je suis accueillant, l'autre est sortit du vagin de ma femme et l'encule..

Mon doigteur me propose de goutter à son membre, c'est celui qui est long et en pointe, ça tombe bien, je me retourne et lui tend ma croupe, comme mon épouse à mes côtés, le gars salive sur ma rondelle et en moins d'une minute, il entre son gland dans mes fesses, la verge suit presque entière, je me fais fouiller au fond, s'ensuive des vat et viens agréables, il me baise comme son pote baise ma femme, puis il échangent, la grosse bite vient pousser sur mon sphincter, ma femme me regarde, elle sait que le morceau est large et que je vais déguster, effectivement, comme à mon dépucelage, il m'écartèle l'anus..

Le ramonage commence de suite, il ressort sa queue plusieurs fois pour me la remettre d'un coup de rein, je suis remplis et défoncé, son pote se retire de mon épouse et vient enculer mon enculeur, le petit train, ma femme part à notre chambre et revient avec nos jouets pour occuper les orifices libres dont les siens, à ma demande, on inverse les rôles, je demande à celui qui vient de me fourrer de me donner son cul, comme lui, je ne me gêne pas pour l'enfiler d'une traite et lui labourer le rectum, ma queue vaut la sienne en largeur, mon gland turgescent lui déplisse la rondelle plusieurs fois avant d'entrer.

Ma femme, plug enfoncé dans les fesses, en est à l'insertion des balles d'un chapelet anal dans le trou du copain, patiemment et délicatement, elle les entre une à une en branlant le gars, une fois la dernière entrée, elle le fait s'accroupir comme une poule devant nous pour la ponte, elle lui dit de pousser, il n'y arrive pas, alors elle saisit l'anneau et tire dessus, l'anus s'élargis et laisse passer la première balle comme un œuf, elle tire encore et les autres suivent, une à une, le gars gémit de plaisir, elle le branle encore puis m'invite à venir le sodomiser dans sa position de poule pondeuse, je l'encule...

Après avoir fait goutter de nos godes à tous les orifices, nous sodomisons mon épouse chacun notre tour jusqu'à l'orgasme, nos capotes recueillent les semences qui sans elles lui auraient remplis le rectum, nous avons tous le trou de balle en compote quand nos invités prennent congé en supposant une prochaine fois, une fois partis, ma femme me regarde avec un grand sourire en me disant,

- Et bin dis donc...! Tu t'es bien fais enculer... et tu as sucé comme une vraie cochonne... Petit vicieux sodomite... T'as aimé ça...Hein...?
- Oui... Parce que tu était là... Remarque que toi aussi tu t'es faite bien fourrer...Comme une chienne... Hein...?
- Et oui... J'ai aimé ça aussi...
- La prochaine fois, on invitera des filles...?
- Les filles n'ont pas de bite...
- Sans blague...!

_________________
Tout est Bon dans le Cochon...


Haut
   
MessagePosté : dim. 11 févr. 2018, 13:45 
Hors ligne
Membre Loquace
Membre Loquace
Avatar du membre

Enregistré le : jeu. 08 sept. 2016, 18:59
Messages : 351
Sexe et orientation sexuelle : Hétéro Bi Episodique
Je n'avais pas finis d'écrire le texte au dessus, c'est fait...

_________________
Tout est Bon dans le Cochon...


Haut
   
MessagePosté : ven. 16 févr. 2018, 19:48 
Hors ligne
Membre Loquace
Membre Loquace
Avatar du membre

Enregistré le : jeu. 08 sept. 2016, 18:59
Messages : 351
Sexe et orientation sexuelle : Hétéro Bi Episodique
Une Croustillerie en Journée, d'il y a trois jours...

Surprise en semaine, alors que je ramais sur un travail demandé au dernier moment, dehors il pleuvait depuis le mois de novembre et je m'étais fait "saucer" en venant au boulot à pied le matin parce que mes essuies glace ne fonctionnaient plus, bien que "saucer n'est pas tromper", j'avais la rage...

Et la surprise...? me demanderez vous, et bien c'est le retour d'une ancienne collègue un peu plus jeune, elle avait enchaînée des cdd il y a quelques années puis avait cherchée du travail en cdi ailleurs, on s'entendait bien sur le sexe mais je l'avais perdus de vue par la suite, sa vie avec son mari ne se passait pas bien...

Cette collègue m'avait surprise un jour, alors que je cherchais un dossier dans un classeur, elle était venue sans un bruit derrière moi, me passer un doigt furtif et caressant entre les fesses, je m'étais retourné troublé sans savoir quoi lui dire mais elle avait quittée la pièce, le lendemain, elle avait recommencée de la même façon...

Ce n'est qu'une fin de journée où l'on faisait du rab qu'elle est venue me demander si j'aimais ça, tout en me le refaisant mais plus longuement, je lui ai répondu honteux que oui, elle a fermée le bureau à clé et m'a dit "- Et bien baisse ton pantalon alors... et tourne-toi..." c'était comme un ordre, j'ai obéis...

Elle m'a dit de me pencher en m'appuyant sur mon bureau et m'a baissée mon slip, puis elle a fouillée dans son sac à main pour en sortir un petit tube, quand elle s'est mise à me masser l'anus avec son contenu, j'ai compris que c'était une pommade ou un lubrifiant, elle m'a dit "- Fais toi ton plaisir...Je fais le reste...

J'ai compris qu'elle me disait de me masturber devant elle pendant qu'elle me touchait l'anus, quand elle m'a dit "- Laisse-toi faire..." en me rentrant le bout de son doigt, j'ai essayé de me décontracter, elle a ajoutée, "- Aller... Pousse...", je l'ai fais et son doigt est entré entièrement, un peu brutal mais j'ai aimé...

Je me suis masturbé pendant qu'elle me faisait les fesses avec son doigt puis un deuxième après m'avoir dit que j'étais accueillant, je n'ai pu me retenir de jouir qu'une poignée de minutes tellement elle me sodomisait agréablement, j'ai éjaculé fortement sur mon bureau, arrosant des dossiers, un super pied...

Nous n'avons jamais eu d'autres relations sexuelles que celle là, je veux dire uniquement elle qui me mettant un doigt ou deux dans les fesses en me demandant de me masturber, je la remerciais à chaque fois (une dizaine) et ça n'a jamais été plus loin, même pas un gode...

Mais la voilà qui revient pour un nouveau cdd, j'espère qu'elle soit toujours disposée à me faire du bien au petit trou, je vais tenter de lui faire accepter la présence d'un jouet en latex, on ne sait jamais, peut-être voudra-t-elle me mettre plus gros pour me faire encore plus plaisir...

_________________
Tout est Bon dans le Cochon...


Haut
   
MessagePosté : sam. 03 mars 2018, 16:35 
Hors ligne
Membre Loquace
Membre Loquace
Avatar du membre

Enregistré le : jeu. 08 sept. 2016, 18:59
Messages : 351
Sexe et orientation sexuelle : Hétéro Bi Episodique
Croustillerie d'un soir de grand froid...

Comme beaucoup en France, notre région a elle été aussi touchée par les vents de Sibérie, j'ai donc décidé l'autre soir de nous faire un bon potage, une crème de courgette, un velouté que moi et mon épouse adorons...

J'en étais à laver mes légumes penché sur l'évier quand elle est passée dans la cuisine faire sa curieuse, saisissant une courgette dans l'égouttoir, elle en évalua d'abord la taille avec un sourire gourmand puis me caressa l'entre fesse avec en me demandant si c'était le calibre que j'aimais me mettre dans le derrière...

Pour répondre à sa provocation libidineuse, je lui répondais d'arrêter de fantasmer sur ce que je pouvais m'introduire parfois en son absence, piquée au vif, elle insista en appuyant sur mon anus avec la courgette, assurant qu'elle connaissait bien mes goûts sodomites et que celle là me plairait certainement une fois enfoncée...

Comme je ne lui répondais pas, ni ne me dérobais à ses attouchements annaux et végétaliens, elle décréta que "Qui ne dit rien consent" et m'ouvrit le pantalon pour le baisser sur les chevilles, d'une main elle commença à me masser le paquet pendant que de l'autre elle continuait de me tripoter l'anus avec la courgette...

Et forcément, comme je ne suis pas de bois, je commençais à bien bander, ce qui lui fit dire que c'était bien la preuve que j'avais envie de goutter au légume avant le potage, mon boxer suivit le chemin du pantalon puis elle me poussa d'une main pour que je me courbe en avant sur l'évier, m'obligeant à lui tendre mes fesses...

Dès ce moment, la caresse anale se précise, humidifiant ma corolle d'un peu de salive, elle y frotte la tête de la courgette en essayant doucement de me l'enfoncer dans le derrière tout en me masturbant de l'autre main, mais la barrière anale résiste encore, alors elle se saisit de l'huile d'olive pour me lubrifier l'entrée...

Par hygiène, elle emballe le légume dans une feuille de film alimentaire étirable, voila le gode végétale emballé et moulé comme une verge dans un préservatif,
encore un peu d'huile et ma femme représente l'objet contre mon petit trou en me disant de m'ouvrir, je pousse sur mon sphincter, elle aussi, pour entrer...

A cause de l'huile, le légume s'enfonce d'un coup, m'écartelant la rondelle au passage puis je le sent m'envahir entièrement le rectum, la courgette a cette physionomie différente qu'elle est grosse de la tête et vas en s'affinent vers son pied, ce qui fait que c'est aussi au retrait que l'on se fait élargir...

Mon épouse connait les effets de ce légumes, elle y a gouttée seule aussi, alors la voilà qui me le ressort des fesses et l'y replante plusieurs fois en me disant que j'aime ça de me faire enculer, que j'ai un trou à bites(au pluriel), et que ça m'apprendra pour lui avoir fais le cul presque à sec l'autre fois sur l'évier, comme moi...

Elle a mis moins de dix minutes à me faire lâcher ma purée sur la porte du placard sous l'évier puis elle ma demandée de pondre la courgette dans sa main en poussant, je l'ai fais, c'était comme une délivrance qui me rappela d'autres sensations connues, ensuite elle m'a lavée les fesses, moment très agréable aussi...

J'ai enfin pu faire ma crème de courgette, met délicieux que nous avons dégustés en regardant la météo pour le lendemain, on nous disait que le froid s'aggravait et qu'il allait falloir racheter des courgettes...

_________________
Tout est Bon dans le Cochon...


Haut
   
MessagePosté : ven. 16 mars 2018, 17:54 
Hors ligne
Membre Éloquent
Membre Éloquent
Avatar du membre

Enregistré le : dim. 05 déc. 2010, 23:52
Messages : 2397
Sexe et orientation sexuelle : Femme plus ou moins hétéro
Localisation : A l'Est
Des courgettes en hiver :cry:

Pourtant entre carottes, panais, poireau, salsifis y'a de quoi faire
Ou céleri branches ? ;)


Haut
   
MessagePosté : sam. 17 mars 2018, 13:22 
Hors ligne
Membre Loquace
Membre Loquace
Avatar du membre

Enregistré le : jeu. 08 sept. 2016, 18:59
Messages : 351
Sexe et orientation sexuelle : Hétéro Bi Episodique
Citation :
Des courgettes en hiver :cry:

Pourtant entre carottes, panais, poireau, salsifis y'a de quoi faire
Ou céleri branches ? ;)
Oui, je sais... Mais que voulez vous, depuis que la terre tourne à l'envers...
J'ai vus des Fraises en rayon il y a deux semaines, mais bon, à part le côté "Suppo" je ne voyais pas l'intérêt d'en manger...

_________________
Tout est Bon dans le Cochon...


Haut
   
MessagePosté : sam. 17 mars 2018, 15:24 
Hors ligne
Membre Loquace
Membre Loquace
Avatar du membre

Enregistré le : jeu. 08 sept. 2016, 18:59
Messages : 351
Sexe et orientation sexuelle : Hétéro Bi Episodique
Hier soir par contre, je ne m'attendais pas à la "Croustillerie" que mon épouse avait en vue...
Elle m'a reprochée une mauvaise attitude que j'avais eu envers elle pendant la semaine, un haussement de ton dans une discussion et en arrivant dans la chambre, je l'ai vus sortir le martinet, j'ai d'abord crus qu'elle plaisantait mais quand elle a commencée à me fouetter les cuisses en me disant de baisser mon pantalon, j'ai compris qu'elle allait me punir sévèrement...

Elle m'a ordonnée de me mettre à genoux sur le bord du lit puis de me pencher sur les coudes en lui tendant mes fesses, j'ai obéis et de suite les lanières de cuire sont venues me flageller la croupe, j'avais encore mon slip ce qui atténuait le cinglement des coups mais au bout de quelques instants, elle me la baissée sur les cuisses en me disant que j'allais ramasser et en me traitant de petit salaud...

Ensuite les lanières m'ont cinglées gravement les fesses, excitée par ce qu'elle me faisait, elle mettait de plus en plus de force dans ses coups, elle m'a même plusieurs fois frappée les testicules ce qui était très douloureux puis elle s'est mise à changer de voix, tout en me fouettant le cul, elle se moquait de ma position fesses offertes comme une "Chienne", elle m'a passée des doigts dans la raie et les a sentis, elle m'a frappée encore en me disant que j'étais une "petite sale des fesses" ...

Puis à ajoutée que j'avais un cul à me faire enculer, illustrant son propos en crachant sur mon anus pour m'y enfoncer un doigt entier et autoritaire, pendant le doigtage, elle m'a demandée d'une voix maternelle si c'était cela que j'attendais dans cette position, me faire sodomiser par une vraie bite, me faire grimper et fourrer par un homme, comme je ne répondais pas, elle à insistée en ajoutant un deuxième doigt...

- Hein...?!!! Comme ça...?!!! Dis-le...!!!
- Oui...
- Oui quoi...?!!!
- Oui... Je veux bien...
- Tu veux bien quoi...?!!!
- Me faire enculer...
- Tu n'as pas le choix de toute façon... Pousse... que je te rentre mes doigts...

J'ai poussé et elle s'est mise à m'élargir l'anus en le ramonant...

- Il est trop tard pour aller chercher le voisin mais je suis sûr qu'il aimerait bien te faire le cul avec son beau morceau, Hein...?!
- Oui... Sans doute...
- Comment ça "sans doute"...? Tu y a déjà goutté non...?!
- Oui...
- Et tu as aimé ça, hein...?
- Oui...
- Et tu en reprendrai bien un coup, Hein...? Avoue...! Sodomite...!!!
- Oui...
- Et bien je vais le remplacer avec le gode... Imagine que s'est lui qui t'encule... Donne moi ton trou...!!!

Je me suis cambré fesses tendues en poussant sur mon sphincter, elle a prit le gode latex dans le tiroir et le tube de vaseline, puis une fois lubrifié, elle me l'a enfoncée dans le rectum en me disant...

- Prend ça petite salope...! Donne ton cul au Monsieur...!
J'ai eu un râle de surprise et de plaisir quand elle m'a fourrée, elle m'a mit tout le morceau, l'a vrillé sur lui même plusieurs fois puis l'a ressortit pour le remettre encore, elle me cassait la petite porte et me ramonait le conduis en même temps, tout en faisant ses commentaires...

- Mais regardez moi se petit enculé... Comment qu'il aime ça de se faire défoncer... Petite salope...Hein...?! Dis le...?
-Oui... J'aime me faire enculer... Encore... Baise moi...
- Mais oui...mais oui...mon petit sodomite... Je vais te régaler le cul... petite chienne

Je la vois tendre le bras vers le tiroir de la table de chevet et y prendre l'autre gode, le annelé de 4,5cm de diamètre, elle me retire doucement le premier en me redisant que je suis une sale des fesses car je l'ai souillé, je m'excuse en lui disant que je ne me suis pas fais un lavement avant, n'ayant pas prévu qu'elle fasse l'homme ce soir dans mon cul, elle me traite quand même de souillon en m'enfonçant le gode annelé, je sent de suite la différence de largeur...

- Mais c'est qu'il prend bien le gros machin dites donc....!!! Il pousse comme une petite salope...
- HummmArrrrghhh... C'est gros...!!!
- Mais non...mais non... Laisse-toi faire par le Monsieur... Donne lui ton trou... Et Branle-toi...!!!

Elle vat me faire le cul pendant encore quelques minutes en me ramonant l'anus avec les anneaux du gode, je me sent remplis à souhait et le plaisir monte de ma prostate, lancinante et douce brûlure qui me fait éjaculer fortement sur les draps, quand elle retire le gode, je ne sens plus les bords de ma rondelle, mon épouse m'essuie la raie et l'anus avec des mouchoirs en papier, en me disant que je suis si ouvert qu'elle voit dedans...

En revenant des wc et du cabinet de toilette, elle me dis de m'allonger et vient s'accroupir la vulve sur mon visage en me disant, "- A moi maintenant..."

_________________
Tout est Bon dans le Cochon...


Haut
   
MessagePosté : jeu. 22 mars 2018, 11:10 
Hors ligne
Membre Loquace
Membre Loquace
Avatar du membre

Enregistré le : jeu. 08 sept. 2016, 18:59
Messages : 351
Sexe et orientation sexuelle : Hétéro Bi Episodique
Croustillerie Militante...
Aujourd'hui, il y a Grève et Manif... Alors, pour bien en profiter, j'y part à l'instant avec mon Rosebud dans l'anus...
Je reviendrai vous raconter la promenade Militante...

_________________
Tout est Bon dans le Cochon...


Haut
   
MessagePosté : jeu. 22 mars 2018, 15:43 
Hors ligne
Membre Loquace
Membre Loquace
Avatar du membre

Enregistré le : jeu. 08 sept. 2016, 18:59
Messages : 351
Sexe et orientation sexuelle : Hétéro Bi Episodique
Me revoilou...

J'ai oublié de vous dire que je m'étais fais un petit lavement rapide avant de m'incérer le Rosebud, on ne sait jamais...
Après j'ai pris le bus pour rejoindre le centre ville, j'ai eu une place assise et déjà, les soubresauts du véhicule en passant les ralentisseurs, m'ont donnés quelques secousses agréables sans parler des inclinements aux virages qui te donnent la possibilité discrète de te frotter les fesses sur le siège...

J'arrive donc au rassemblement avec déjà un échauffement du sphincter, augmenté par quelques contractions anales sur l'objet qui me perfore et me remplis, j'ai même la douce folie de pousser dessus avec mon muscle anal, comme si je cherchais à le pondre dans mon slip alors que je risque la honte s'il tombe à mes pieds devant tous le monde, mais je dose mes poussées au minimum, je retrouve quelques collègues et amis et nous voilà en marche...

Tout en devisant avec eux sur les sujets qui nous amènent, je continus savamment à me stimuler la rosette autour du Rosebud qui me le rend bien, au bout d'une heure de défilé, l'excitation me gagne de plus belle et je ressent l'envie de rentrer chez moi pour me mettre quelque chose de plus gros dans le derrière et de me faire plaisir d'une main pendant que je me sodomise de l'autre, à moins d'utiliser le gode ventouse en m'empalent dessus...

La manif n'est pas finie et j'attend avec impatience le moment d'aller me faire du bien, avec nous, il y a un gars que je ne connais pas, le pote d'un pote, la cinquantaine, on parle de politique, des misères que "L'AUTRE" fait au pauvres, on refait la France en large et en travers, arrive le dispersement et il m'invite à venir prendre le café chez lui, c'est sur ma route, on parle encore mais là ça dévie sur les relations humaines, il trouve nulles les fins de manifs...

Arrivé chez lui, on prend un café puis il propose une bière, il trouve que les manifs se ressembles toutes, qu'il n'y a pas de surprises, ni pendant ni après, je lui répond que l'on ne sait pas tout des autres, que peut être certains et certaines en profitent pour se faire un petit truc exceptionnel, pendant ou après la manif, il me demande de lui donner un exemple, je lui parle de couples illégitimes, de plaisirs différents et discrets, hétéros, Bi, ou homos...

Bien qu'il ricane de mes supputations, il semble intéressé et m'en demande plus sur ce que j'imagine, j'en profite pour lui parler de jouets vaginaux ou annaux, de ceux que l'on introduit à sa femme ou a une amante et que l'on peut faire vibrer discrètement avec une télécommande, une fois habillé, cela ne ce voit pas et la ou le manifestant à côté de vous est en train de se faire plaisir sans que vous le sachiez et ils vont se finir chez l'un ou chez l'autre après...

Je vois, me dit-il, puis il me demande si j'ai déjà fais des trucs dans le genre, je lui répond qu'il est bien indiscret, il insiste en me disant qu'on est entre mec, je lui dis qu'il y a des pratiques dont les gars ne parlent pas entre eux, il sursaute en me demandant si c'est des gars qui se sucent ou se sodomisent dont je parle, je lui répond que non mais que déjà, les gars ne disent pas qu'ils aiment se faire doigter par leur femme sont légion, pas besoin d'être homo...

Il acquiesce et me dis sur le ton de la confidence qu'il aime ça mais qu'il n'en parle pas avec ses potes, je le rassure en lui avouant que pour moi c'est pareil, du coup, il me redemande si j'ai fais quelque chose de spécial aujourd'hui, là je lui répond que oui, il trépigne en me demandant de lui dire, échauffé par le discussion et l'objet dans mon anus, je me lève, baisse mon pantalon et slip puis me penche en avant pour lui montrer mes fesses en les écartant...

- Ouhhhaaa la vache...!!! qu'il dit... Tu t'es baladé avec ça dans le cul depuis ce matin...?
- Oui... et j'aime bien ça...
- Je peux le toucher...? me demande-t-il
- Oui... Tu peux me le retirer et me le remettre si tu veux...
- Ho...?! T'a envie...?
- Oui... C'est l'effet que ça me fait quand je le garde un moment...
- Quoi...? Tu as le cul en feu...?
- Oui... Et si ça te dit...Tu peux le remplacer avec autre chose...
- Sans Déc....?!!! Tu veux quoi...? Un Gode...? Ma queue...?
- Les Deux... L'un après l'autre... J'aime bien...
- Ah bin toi alors... T'assumes grave... Moi j'oserai pas l'avouer...
- Et bien maintenant c'est fait... Je te prête le Rosebud si tu veux...?
- Ok... Je fais ça tout seul d'habitude mais je veux bien essayer à deux...

Sur ses mots, il me retire doucement le Rosebud de l'anus, je pousse un peu mais laisse la chose m'élargir, il me le tend en me disant de le nettoyer pendant qu'il va chercher son gode, il revient avec son jouet, un gode vibrant en bakélite blanche de 20cm sur 3, de forme oblongue, il a aussi prit du désinfectant, du lubrifiant et des capotes, pendant que je finis de nettoyer le Rosebud, il baisse son pantalon et boxer aux chevilles et affiche une verge bandée à l'équerre qu'il me tend

- Excuse-moi mais...? Tu suces aussi...?
- Je vais te sucer juste pour te mettre le Rosebud dans les fesses... ça aide... Ecarte les cuisses... lui dis-je en m'accroupissant devant sa queue

Après lui avoir suçoté le prépuce, le prend en bouche et le décalotte de mes lèvres, d'une main je lui lubrifie légèrement la rondelle et de l'autre je lui enfonce le Rosebud, il gémit un peu quand l'objet le pénètre mais son trou l'avale comme un suppositoire, je le suce encore un peu en lui massant les boules et en lui vrillant la chose dans le sphincter, je lui demande si ça lui plait, il me répond que "Oui...", je le préviens qu'il devra le porter à la prochaine manif...

La suite n'a été que pur plaisir anal, il s'est appliqué à bien me lubrifier et masser la rosette avec son gode vibrant, cela m'a rappelé mon initiatrice anale avec le sien, cela m'a électrisé la rondelle et j'ai poussé sur mon sphincter pour qu'il voit que j'étais prêt à l'enculade, alors il m'a enfoncé le gode plusieurs fois, en me caressant les testicules puis en me branlant le gland entre ses doigts lubrifiés, il m'a demandé si cela me plaisait, en réponse, j'ai réclamé sa verge...

J'étais à quatre pattes appuyé sur les coudes, croupe tendue et offerte, le retrait du gode a créé un vide, de suite comblé par son morceau de viande chaude, une bite large au gland en pointe qui a trouvée sa place de suite dans mon rectum, pendant qu'il me faisait le cul, je me tripotais la queue, il m'a besogné en me tenant par les hanches et quand il m'a dit que ça venait, je lui ai dis de me faire dedans, sa verge s'est tendue et il a jouit dans mes fesses...

Il m'a remercié en se retirant, je lui ai dis que la prochaine fois s'est lui qui y passait, il a dit "d'accord..."

_________________
Tout est Bon dans le Cochon...


Haut
   
MessagePosté : ven. 23 mars 2018, 12:01 
Hors ligne
Membre Volubile
Membre Volubile
Avatar du membre

Enregistré le : sam. 28 mai 2011, 14:41
Messages : 1094
Sexe et orientation sexuelle : Homme et Bi
Localisation : Paris
Je vais peut-être allé aux manifs moi maintenant :D

_________________
Le plus grand crime peut-être de la société, c’est d’avoir rendu l’amour honteux.

Albert Samain


Haut
   
MessagePosté : ven. 23 mars 2018, 17:33 
Hors ligne
Membre Loquace
Membre Loquace
Avatar du membre

Enregistré le : jeu. 08 sept. 2016, 18:59
Messages : 351
Sexe et orientation sexuelle : Hétéro Bi Episodique
Citation :
Je vais peut-être allé aux manifs moi maintenant :D
Surtout qu'en général, quand on va manifester, c'est que quelqu'un vous a déjà mit quelque chose dans le cul... :lol:

_________________
Tout est Bon dans le Cochon...


Haut
   
MessagePosté : dim. 25 mars 2018, 22:02 
Hors ligne
Membre Volubile
Membre Volubile
Avatar du membre

Enregistré le : sam. 28 mai 2011, 14:41
Messages : 1094
Sexe et orientation sexuelle : Homme et Bi
Localisation : Paris
Citation :
Citation :
Je vais peut-être allé aux manifs moi maintenant :D
Surtout qu'en général, quand on va manifester, c'est que quelqu'un vous a déjà mit quelque chose dans le cul... :lol:
:lol: :lol:

_________________
Le plus grand crime peut-être de la société, c’est d’avoir rendu l’amour honteux.

Albert Samain


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 579 messages ]  Aller à la page Précédente 135 36 37 38 39 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Actions rapides de modération :
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com